Landing pages : le modèle qui convertit

Nous partons d’un constat plutôt simple : Seulement 22% des entreprises déclarent avoir un taux de conversion satisfaisant. En termes de marketing, le challenge actuel est clair et commun à 61% d’entre eux : générer un trafic de qualité et déclencher des leads (source : HubSpot). La création de landing pages s’impose depuis plusieurs années déjà comme un moyen efficace de générer plus de conversions. Encore faut-il les créer de façon adaptée car vous avez seulement 8 secondes pour attirer l’attention de votre lecteur !

Il ne suffit pas de venir ajouter 1 page d’atterrissage sur son site pour se voir automatiquement N°1 des ventes. Il est nécessaire de respecter un certain nombre de bonnes pratiques et de suivre les conseils des spécialistes. Il faut également engager une stratégie de suivi et d’analyse sur les retombées de cette page.

Si le trafic entrant sur votre landing page peut provenir de nombreuses sources, il est toujours le résultat d’une action de la part du lecteur : celui-ci a cliqué sur un « bouton » ou un lien qui lui a donné envie d’en savoir plus sur ce que vous proposez. Il est donc intéressé et il faut être très précis sur la façon de lui présenter votre offre, qu’elle que soit sa nature.

Pour ce faire, il est indispensable de ne présenter qu’une seule offre, très spécifique et de n’avoir pour cette page qu’un seul objectif. Il est impératif de se recentrer et d’être très précis. Les landing pages ne sont pas réservées à la vente d’un produit ou service. Elles peuvent également avoir pour objectif : d’obtenir un mail ou des coordonnées, de générer un téléchargement ou un engagement sur les réseaux sociaux, encourager l’inscription à une newsletter,…

Il peut d’ailleurs être très pertinent de mettre en place 2 versions d’une landing page avec 2 objectifs distincts. Les 2 seront mis en ligne en même temps et vous pourrez choisir la meilleure version en fonction des taux de conversion.

 

Voyons maintenant les éléments indispensables à la création d’une landing page :

1. Sachez trouver un titre percutant

Votre landing page doit rapidement présenter la proposition de valeur : elle explique en quelques mots en quoi l’offre est unique. Il est important de valoriser un bénéfice clair pour l’utilisateur et d’être le plus concis possible. Afin de mettre la lumière sur votre page et de ne pas laisser des éléments perturber sa concentration, il est vivement recommandé de désactiver le menu de navigation.

2. Résumez votre offre de façon précise

Après avoir présenté votre proposition de valeur, vous avez l’opportunité de la décrire dans un sous-titre dédié. Celui-ci doit également être assez court. Vous avez la possibilité ici d’utiliser un vocabulaire technique, adapté à la cible.
Il est indispensable d’associer votre offre à un visuel accrocheur qui plonge votre cible dans l’univers dédié.

3. Déterminez le formulaire associé à votre offre

Nécessairement intégré au-dessus de la ligne de flottaison, le formulaire doit être visible directement par les utilisateurs. Il est nécessaire de trouver le bon équilibre entre le nombre d’informations demandées (donnant des prospects qualifiés) et le temps que cela demandera à vos utilisateurs. De plus, avec les nouvelles normes RGPD, il est interdit de solliciter et stocker des données qui ne sont pas strictement nécessaires à l’usage de votre site.

4. N’oubliez pas la preuve sociale

Elément central dans la prise de décision, le témoignage d’autres utilisateurs convaincus ou l’énumération des entreprises avec lesquelles vous travaillez sera un gage de confiance pour votre lectorat. Présenter le nom des personnes qui témoignent et leur photo sera d’autant plus impactant ! Il est aussi possible de présenter des certifications et des statistiques remarquables.
Un bon conseil est par ailleurs d’intégrer une vidéo sur votre landing page. Votre taux de conversion peut alors augmenter de 86% !

5. Valorisez les appels à l’action

Les boutons d’action doivent être placés de façon stratégique et largement mis en valeur via leur taille et leur couleur. Vous pouvez placer plusieurs boutons sur votre page et bien entendu il vous sera indispensable de penser également au bouton qui mène à votre landing page. Les termes doivent être soigneusement choisis, incitatifs et peuvent faire l’objet d’A/B Testing permettant de déterminer la formulation la plus efficace.

6. Mesurez l’efficacité de vos pages

Après avoir optimisé votre page pour les écrans mobiles, vous devez prendre soin à analyser les résultats de votre page et à ne pas hésiter à y apporter des modifications. Nos outils de tracking nous permettront de voir les zones « chaudes » de votre page et les taux de conversion nous aideront à évaluer leur efficacité. Changer la couleur d’un bouton, reformuler son titre, déplacer le formulaire de quelques pixels peuvent avoir des résultats étonnants ! Veillez donc à ne rien laisser au hasard et à recourir à l’A/B Testing si nécessaire. Nos équipes seront à votre disposition pour vous aider dans la mise en place de ces outils et dans la construction de vos pages.

Chaque cible étant unique et chaque secteur ayant ses spécificités, il n’est pas possible de proposer un mode d’emploi à appliquer la lettre et d’attendre simplement les résultats. Il faut étudier son projet, combiner plusieurs éléments et surtout analyser les résultats et corriger ses erreurs. Pour autant, la landing page reste un levier incroyable pour votre site. Prenez contact avec notre service commercial pour intégrer cet élément incontournable dans la création de votre site internet.

Une question ?

Nos experts se tiennent à votre disposition pour parler de votre projet.

Commenter